Page 2 sur 212

Visite de Tokyo à vélo

Je poste cette journée avec un jour de retard, mais une journée de vélo dans Tokyo m’avais bien fatigué. Pour informations, le 23 décembre est ferié au Japon pour l’anniversaire de l’empereur.

On avait rendez-vous le matin à Shinagawa avec David, qui fait des safari-photos au Japon. Pour cette journée, il a décidé de nous emmener à vélo donc, faire un bout de la partie est de Tokyo. On c’est donc rendu dans Ginza pour louer des vélos.

Mais avant de les prendre car ce n’était pas l’heure d’ouverture, nous nous sommes promenés dans les environs. Passage d’abord au Forum international de Tokyo. Le marché de noël de Strasbourg y est présent, il était fermé le matin, j’ai prit des photos en y repassant le soir.


On c’est ensuite dirigé vers le palais impérial. Jour spécial oblige, nous n’avons pas pu nous approcher car la sécurité était en place pour faire visiter le palais. Le parc public devant est très beau et le contraste avec les immeubles derrière est à souligner.



Après avoir récupérer les vélos, nous nous sommes arrêtés dans une rue où se trouvait un vieux immeuble.



Nous avons continuer notre chemin, en croisant de très beau endroits :



Les canaux de Tokyo sont équipés de portes anti-tsunami pour éviter les remontés d’eaux

Nous arrivons ensuite dans les quartiers de Tsukuda et Tsukishima, très beau et à l’ambiance village. On est loin du bruit de la ville. La maison sur la deuxième photo est la plus vieille du quartier.




Au travers d’une rue pas très large, on peut découvrir un temple pour un très vieil arbre (que l’on peut voir sur les photos)


Nous nous sommes ensuite arrêtés manger un Melon pan chez un artisant qui les faisaient. Bien meilleurs que ceux que l’ont achette en convini.


Une vue du marché aux poissons avec la Tokyo tower derrière

Nous sommes ensuite monté en haut d’un des immeubles pour prendre des photos de la baie. Remarquez le ciel bleu (oui on est le 23 décembre et il fait dans les 15°C la journée).


Nous sommes ensuite passer par un temple dédié pour la protection des pêcheurs.



Puis nous avons traversé le quartier des magasins vendant au public les poissons de la pêche. En cette période de fête, les rues étaient pleines de monde.

Nous sommes ensuite monté en haut d’un autre immeuble, où nous avons pu avoir une vue sur la Tokyo tower et sur le mont Fuji !



Nous sommes passé devant l’horloge designée par Miyazaki. J’y repasserais un soir pour la voir animées et en lumière.

La matinée étant passée, nous sommes aller manger dans un restaurant, très bon repas, mais je ne sait plus le nom. Le truc blanc tout seul, c’est du Tofu fait maison, il y avait aussi une sorte de soupe avec des légumes, et dans le bol, du riz, recouvert de viande.


Nous avons ensuite repris les vélos pour nous rendre dans le sanctuaire Atagojinja. De longues marches à monter pour arriver en haut. A l’époque, c’était le point le plus haut de Tokyo et permettait de surveiller les départs d’incendie.



Puis sur le chemin, nous avons croisé une troupe de pere noël à moto, nous les recroiserons plus loin.

Passage au pied de la Tokyo tower, puis du temple Zojoji présent à côté.



De nouveau les pere-noël, mais en plus grand nombre, apparement les motards se sont passé le mot.


Ensuite, nous nous sommes arrêtés dans un temple où les building se sont construits tout autour.


Passage ensuite devant la diète, le parlement japonais. Avec une voiture blindé à l’entrée qui surveillait, prête à partir s’il fallait.


Visite ensuite du sanctuaire Yasukini-jinja, qui est dédié aux soldats morts pendant les différentes guerres, puis à côtés, du musée, avec un avion de kamikaze.



Nous nous sommes ensuite dirrigé vers Akihabara, avec la traversée du quartier des livres, du quartier des instruments de musique, et un super point de vue depuis un pont représentant Tokyo (Le métro, les vieux batiments devant, la rivière, et les building d’Akihabara derrière).



Visite ensuite du temple Kanda Myojin, dédié au dieu de la fortune.



Passage rapide dans la ville électrique d’Akihabara, puisque nous l’avions déjà fait les jours précédants, mais nous avons prit un biscuit (fourré haricots rouge pour le mien) aux Gundam café. Le gateau à une forme de Gundam, mais j’ai prit la photo après l’avoir entamé.



Sur la route, j’ai pu voir la première voiture tunée « animé » de mon séjour. La photo est pas très bonne, prise à la va vite en roulant à vélo et de nuit.

Avant d’aller rendre les vélos, passage dans Ginza, le quartier chic. On a pu voir une entreprise faisant pousser une rizière en intérieur, les bâtiments colorés pour les fêtes, et des bâtiments aux formes assez bizarre.





Puis passage rapide devant le marché de noêl de Strasbourg.

Après cette excursions, je me suis arrêté en rentrant à Akihabara pour faire quelques repérages d’achats. Sur le chemin j’ai pu voir rapidement un mini spectacle de chants avec des filles costumés en pere noël (et plein de mecs regardants, mais bon c’est Akihabara)

Pour le repas du soir, j’ai acheté un bento chez un vendeur à la sortie du métro d’Asakusa, pour la somme de 270Yen, ce qui fait vraiment pas cher, et c’était bon. Je l’ai réchauffé avec le micro-onde disponible à l’entrée de l’hôtel et mangé dans ma chambre.

Journée très dur, surtout pour les fesses, mais c’était très plaisant, et le temps a été magnifique.

Comme d’habitude, l’intégralité des photos sur cette page.

Akihabara, maids et repas franco/japonais

Aujourd’hui, c’est visite d’Akihabara la journée. Petit apparté pour nos deux collègues fumeurs qui ne peuvent pas fumer dans la rue et sont obligés de squatter les cabines fumeurs de l’hôtel :

Après le petit déjeuner, départ pour Akihabara en métro. Ce qui est cool, c’est que l’hôtel n’est qu’à 2 stations de métro. Comme d’habitude, le quartier porte bien son status de quartier pour fans de manga/animé/jeux vidéos



On est arrivé sur place un peu tôt, et pas beaucoup de magasin était ouvert avant 10h. Notre premier arrêt à été de s’arrêter dans un des game center Sega. On peut y trouver des bornes d’arcades diverses, ainsi que des UFO catcher avec plein de goodies.


Ensuite, en avançant dans la rue principale, on s’est fait remettre par une Maid une publicité pour son café, et nous y a emmené. Le café se trouvait au 5ème étage d’un immeuble. Comme beaucoup de magasin à tokyo, si on va pas fouiller aux différents étages des immeubles, on peut passer à côté de magasins/restaurants, … .
Le tarif de base est de 800Yen par personne, la maid reste avec nous pour 1h30 et discute ou joue avec nous. On peut aussi payer 1000Yen pour une baffe, ce qu’un de mes compère à essayé. Les photos des maids sont interdites, ils faut payer 800Yen pour prendre une photos de groupe, ce que l’ont a fait pour avoir un souvenir.


Puis nous sommes aller manger un Curry dans un restaurant ne faisant que des curry. Délicieux, et service très rapide.


Nous avons ensuite fait la visite d’Akihabara avec une maid. Elle nous a montré différents magasins (Figurines, Robots, Sabres & Katanas, retro gaming), puis nous a emmené dans un maid café : Usagi no mori. La particularité de ce café est d’avoir les maids porter des oreilles de lapin. Le décors est très sympa ainsi que l’ambiance. Et pour noël, certaines avait un costume de pere-noël lapin.

Retour ensuite à l’hôtel avant de repartir pour Shibuya où se tenait un repas Franco/Japonais. Très bon repas dans un Izakaya. Puis fin dans un bar.



Link avec toutes les photos du jour

Arrivée à Tokyo et première journée

Le voyage en avion c’est passé normalement. Malgré le retard, on ne nous a proposé que le petit déjeuner à midi heure de Tokyo. L’atterissage c’est effectué vers 13h40.

Passage de l’immigration, puis récupération des valises, nous avons rejoint Pascal d’Autrement le Japon qui nous accueillait sur place. Nous avons donc emprunté le train Narita Express pour nous rendre à Tokyo, puis à Asakusa où se trouve l’hôtel. Hôtel très sympa, avec connection internet dans les chambres.

Les rues à l’exterieurs sont décorés pour noël :

Après avoir déposé les valises et s’être changé, nous nous sommes rendu à Shibuya afin d’aller faire découvrir au gens le système du métro. Sur le chemin, nous passons par un sanctuaire présent à 5 min de notre hôtel :

Une rue avec des marchands se trouve devant l’entrée du temple, j’irai approfondir ceci un autre jour :

Après 30 min de métro, nous arrivons à Shibuya. La rue est toujours aussi éclairée et musicale.

Nous sommes ensuite aller manger dans un Ikazaya où tous les plats et boisson était à 270 Yens. Pascal nous a commandé plusieurs plats différents où nous avons pu découvrir ou redécouvrir plein de bonnes choses. Les commandes se faisaient lorsque l’on avait envie à l’aide d’écran tactiles.

On s’est quand même mangé la pluie en sortant du restaurant pour rentrer à l’hôtel…

Page des photos, avec les photos non linkées ici

Départ pour tokyo

Jour J, départ pour Tokyo. Les conditions météorologiques en France annoncent une journée difficile.

Tout d’abord, la SNCF. J’avais prévu de prendre le TGV Lyon – Paris CDG afin d’arriver pour 10h. En me levant ce matin, je vérifie si le train est à l’heure, et surprise, il n’est même pas encore partit de Marseille alors que je doit le prendre 45min plus tard et qu’il faut 2h pour relier Marseille à Lyon. Je fini donc de préparer ma valise, et part pour la gare, espérant trouver un TGV Lyon – Paris gare de Lyon. Chance, 3 sont à l’heure, espacés de 15 min. J’achette donc un nouveau billet et embarque dans un d’eux.

Le TGV arrive avec 20 min de retard à la gare, je me dépêche d’aller prendre le RER A puis B pour rejoindre Roissy. J’arrive sur place à 11h. Malheuresement, l’avion est déjà annoncé avec un retard de 2h. Ce qui fait un départ à 15h30 au lieu de 13h30. Je retrouve quelques personnes qui font le même voyage que moi sur place.

Après avoir fait enregistrer ma valise et passer la douane, je patiente jusque l’heure d’embarquement. Une fois assis dans l’avion, on a attendu une bonne demi heure avant que l’on nous annonce que l’avion attendait des palettes de frets qui n’était pas arrivées, puis que le monte charge avait cassé, une fois que l’avion c’est mis à bouger, il a fallu passer au dégivrage pour enlever la neige présente sur les ailes, ce qui nous ammena à un décollage à 18h30. C’était pas trop tôt…

Page 2 sur 212